TRAITEMENT PAR DON D'OVOCYTES

Grâce à notre expérience de longue date, nous atteignons un taux de réussite élevé pour le traitement avec don d'ovocytes. Nous disposons d'une vaste base de données de donneuses et de notre propre cryobanque.

Questions les plus fréquentes sur le traitement avec don d’ovocytes

1. Je m’apprête à suivre un traitement avec don d’ovocytes
2. J’attends le transfert d’embryon
3. J’ai passé la phase de transfert embryonnaire
4. Mon test de grossesse est positif
5. Mon test de grossesse est négatif

1. Je m’apprête à suivre un traitement avec don d’ovocytes

Comment les donneuses sont-elles choisies ?

Le procédé de sélection des donneuses est élaboré de façon très détaillée. Le choix se fait avec suffisamment d’avance afin d’obtenir une conformité maximale avec vos exigences. Toutes les donneuses doivent avoir été à l’école pendant 12 ans au minimum et elles doivent être citoyennes de République tchèque. Notre clinique n’utilise que les ovocytes de donneuses jeunes et saines – des femmes âgées de moins de 32 ans. Une personne qui souhaite intégrer notre programme de donneuse doit répondre à des critères très stricts.

Le don est-il anonyme ?

Le don est anonyme d’un côté comme de l’autre.

Ma photo est-elle nécessaire au choix de la donneuse ?

Votre photo n’est pas indispensable au choix de la donneuse, mais elle peut nous aider à sa sélection.

Consulter ici pour avoir plus d’informations sur le choix de la donneuse

Quand le choix de la donneuse a-t-il lieu ?

La donneuse la mieux adaptée est choisie 6 semaines avant le prélèvement d'ovocytes.

Quand puis-je obtenir des informations sur la donneuse ?

Les informations sur la donneuse (comme l’âge ou le groupe sanguin) vous sont communiquées 2 à 3 semaines avant le prélèvement d'ovocytes.

Quels examens les donneuses doivent-elles passer ?

Les donneuses doivent avoir subi une analyse prouvant qu’elles ne sont atteintes d’aucune infection sexuellement transmissible, d’autres examens sont encore réalisés sur le caryotype et la fibrose kystique.

Consulter ici pour connaître la liste des tests que les donneuses doivent passer.

Quel est l’âge maximum de la receveuse ?

Le traitement doit se dérouler avant le 49ème anniversaire de la receveuse.

Quel examen médical dois-je passer avant le traitement ?

Pour les femmes âgées de plus de 45 ans, nous recommandons une mammographie et l’avis du gynécologue attestant qu’une grossesse est possible.

  • Des tests IST (tests de présence d’infections sexuellement transmissibles) de vous et de votre partenaire. Ces tests ne doivent pas être antérieurs à 6 mois.
  • Le spermogramme de votre partenaire.

Comment déterminer le premier jour de mes règles lorsque j’ai souvent des petits saignements avant les règles ?

Ces petits saignements qui précèdent les règles ne doivent pas être considérés comme le début des règles. Considérez que le 1er jour est celui où le saignement est vraiment important. Si cela intervient après 20 heures, considérez le lendemain comme étant le premier jour des règles.

Combien de jours d’abstinence sexuelle le partenaire doit-il respecter pour assurer la meilleure qualité possible des spermatozoïdes ?

Nous recommandons 2 jours d’abstinence sexuelle, essentiellement pour que le volume de l’éjaculat soit suffisant pour un traitement laboratoire. A contrario, une abstinence sexuelle de longue durée n’est pas non plus recommandée car elle pourrait avoir des effets défavorables sur la morphologie et la mobilité des spermatozoïdes.

Comment augmenter la qualité des spermatozoïdes avant le prélèvement ?

La qualité des spermatozoïdes dépend de tous les effets auxquels le partenaire a été exposé durant les 3 derniers mois avant le prélèvement. Un régime spécial de courte durée est donc inutile avant le prélèvement de l’éjaculat.

2. J’attends le transfert d’embryon

Quand le transfert d’embryon aura-t-il lieu ?

Le médecin planifie le transfert d’embryons en collaboration avec l’embryologiste et la patiente. Le transfert embryonnaire se fait le 3ème ou 5ème jour après le prélèvement des ovocytes de la donneuse. Le coordinateur vous informera de la date et de l’heure du transfert d’embryon lors de la consultation téléphonique sur le développement de vos embryons.

Combien d’embryons sont prévus pour le transfert d’embryon ?

Nous transférons généralement un embryon ou deux au maximum. Nous recommandons de faire congeler les autres embryons de qualité.

Quelle est la qualité des embryons jour après jour ?

La qualité des embryons peut être évaluée dès leur deuxième jour de développement. Un embryon de deux jours devrait avoir au mieux de 3 à 4 cellules, alors qu’un embryon de trois jours aura entre 6 et 8 cellules. Au quatrième jour, l’embryon devient une morula et sa qualité est difficile à apprécier. Enfin, à son 5ème jour de développement l’embryon devient un blastocyste.

Que dois-je apporter le jour du transfert d’embryon ?

Rien de spécial n’est nécessaire pour le transfert d’embryon. Il vous faut juste avoir tous les accords de traitement dûment signés ainsi que, si vous voulez congeler les embryons excédentaires, une confirmation signée de votre souhait de congeler vos embryons.

Ma vessie doit-elle être pleine avant le transfert d’embryon ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir une vessie totalement pleine avant le transfert d’embryon. Nous recommandons simplement de ne pas vider votre vessie juste avant le transfert car une vessie partiellement remplie aide à tendre la paroi utérine, ce qui facilite le transfert des embryons dans l’utérus.

Quelle est la durée du transfert d’embryon ?

Un transfert d’embryon sans complication ne prend que 3 à 5 minutes. Vous resterez ensuite au lit dans la salle d’examen pendant 10 à 15 minutes. Vous pourrez ensuite retourner chez vous.

Mon partenaire peut-il assister au transfert d’embryon ?

La présence du partenaire est évidente (à moins que vous ne le souhaitiez pas).

3. J’ai passé la phase de transfert embryonnaire

Dois-je rester au lit après le transfert d’embryon ?

Un repos absolu n’est pas nécessaire après le transfert d’embryon. Nous vous recommandons de suivre votre régime normal d’activités quotidiennes tout en évitant les facteurs de stress, comme par exemple les sports très physiques ou un travail manuel exigeant. Un arrêt-maladie n’est pas nécessaire.  

Quand puis-je revenir à la maison après le transfert d’embryon ?

Les déplacements ne sont pas limités après un transfert d’embryon. Les patientes retournent généralement chez elles le jour du transfert d’embryon ou le jour suivant, sans aucune limite de moyen de transport.

Quand la nidation des embryons dans l’utérus a-t-elle lieu ?

La nidation de l’embryon dans la muqueuse utérine a lieu 6 à 8 jours après la fécondation, donc dans les 24 à 48 heures qui suivent le transfert d’embryon (s’il est réalisé à au jour 5).

J’ai commencé à saigner un peu, est-ce normal ?

Après le transfert d’embryon, on peut constater un saignement léger qui ne doit pas durer plus d’une journée. Il est occasionné par une légère blessure du col utérin lors du transfert d’embryon. Ce saignement est sans effet sur le résultat du traitement. Un saignement fort ou persistant doit en revanche être consulté avec le médecin.

Suis-je obligée de prendre tous les médicaments ?

Continuez à prendre tous les médicaments que vous aviez avant le transfert d’embryon – il s’agit généralement toujours au moins de la progestérone. Si d’autres traitements hormonaux vous ont été prescrits avant le transfert d’embryon, comme Estrimax, Anopyrin ou d’autres, continuez aussi de les prendre.

Je ne me sens pas bien après la prise de la progestérone !

Si vous prenez votre progestérone par voie orale, essayez alors de l’introduire dans le vagin (selon la même dose) deux fois par jour (matin et soir). Si vous le faites déjà, essayez d’utiliser du gel de progestérone (Crinone).

Quand puis-je faire un test de grossesse ?

Faites votre test de grossesse deux semaines après le transfert d’embryon ; la date précise est inscrite sur votre planning.

Le test de grossesse urinaire est négatif, que faire ?

Si le test de grossesse urinaire est négatif, essayez encore de faire un test sanguin. Si le résultat négatif est confirmé, arrêtez de prendre tous les médicaments qui sont liés au traitement.

4. Mon test de grossesse est positif

Mon test de grossesse est positif, qu’est-ce qui va suivre ?

Continuez à prendre votre traitement. S’il s’agit d’un test urinaire, vous pouvez aussi vérifier le résultat en effectuant une analyse sanguine, mais ce n’est pas absolument nécessaire. Prenez ensuite rendez-vous pour une échographie 14 jours après le jour du test positif.

J’ai quelques saignements, que faire ?

Prenez toujours vos médicaments et restez au calme. Augmentez votre dose de progestérone en prenant deux comprimés de plus le midi. Si vous saignez un peu avant la date du test de grossesse, attendez jusqu’à la date prévue. Si le test positif est déjà confirmé, prenez un rendez-vous pour un prélèvement de sang trois jours après le test.

Quand l’échographie est-elle utile ?

Le contrôle par échographie n’a de sens que 3 à 4 semaines après le transfert embryonnaire.

Depuis combien de semaines suis-je déjà enceinte ?

Dans le cadre d’un cycle naturel, le début de la grossesse ne se calcule pas à partir de la date de fécondation de l’ovule, mais toujours en fonction du premier jour des dernières règles. Ce procédé est également utilisé dans le cadre d’un cycle de reproduction assistée même si nous connaissons exactement le jour de la fécondation. Pour un calcul approximatif de la date de début de votre grossesse, utilisez le jour du transfert d’embryon comme le jour n° 19. Ce qui signifie, qu'au jour du transfert d’embryon, vous êtes déjà enceinte de 2 semaines et 5 jours.

Comment suivre mon traitement hormonal mainteant?

Prenez tous les médicaments sans modification (à condition que le médecin ne vous ait pas dit autrement avant le transfert d’embryon) jusqu’à votre première échographie, que vous devez planifier 14 jours après le test de grossesse positif.

Je suis dans ma 8ème semaine de grossesse, dois-je toujours prendre tous les médicaments ?

Nous vous recommandons de prendre tous les médicaments jusqu’à la fin de la 8ème semaine de grossesse. Il est vrai que chacune de nos patientes utilise des produits différents et que leur arrêt est donc toujours aussi individuel. Globalement on peut indiquer que les immunosuppresseurs peuvent être arrêtés lorsque l’activité cardiaque du fœtus est détectée. La dose d’œstrogènes et de la progestérone peut être diminuée de moitié au commencement de la 8ème semaine, puis totalement arrêtée 7 jours plus tard. La date exacte de l’arrêt des traitements après une FIV réussie doit toujours être consulté avec votre médecin.

5. Mon test de grossesse est négatif

Mon test urinaire est négatif, mais je ne saigne pas, est-ce que je peux encore espérer ?

Tous les tests urinaires ne présentent pas la même sensibilité, veuillez donc effectuer un autre test, différent si possible, 2 jours plus tard. S’il est toujours négatif et que vous commencez à saigner, votre traitement n’a malheureusement pas réussi. Si le test est négatif mais que vous ne saignez toujours pas ou que vous n’avez qu’un léger saignement, faites un test de grossesse sanguin.

A qui s’adresser ensuite ?

Pour faire le bilan de votre traitement et décider d’une nouvelle stratégie, il vous faut consulter le médecin qui a effectué votre planning, et ce dans un délai de 10 à 14 jours. Vous pouvez prendre rendez-vous par e-mail ou par téléphone.

Dois-je toujours prendre les médicaments ?

Si le test de grossesse est sans cesse négatif, vous pouvez arrêter tous les médicaments en même temps. La seule exception concerne les immunosuppresseurs qui doivent continuer d’être pris selon une dose supérieure à 10 mg (2 comprimés) par jour. Le médecin qui vous les a prescrits vous indiquera comment progressivement les supprimer.

Quand puis-je commencer un autre traitement ?

Si au cours de votre traitement, vous avez pu demander la cryoconservation de vos embryons, il est alors possible de planifier le prochain transfert embryonnaire dès le cycle suivant.
Si vous avez besoin d’un nouveau traitement avec don d’ovocytes, il n’est possible de répéter le traitement qu’après un délai de 3 à 4 mois. Consulter les différentes possibilités avec votre médecin.


 

NOUS ACCUEILLONS DES PATIENTS PROVENANT DE 90 PAYS DIFFERENTS.

La clinique REPROFIT appartient à l´élite européenne du domaine de la médecine de la reproduction. Nous mettons l´accent sur la qualité des soins fournis et surtout sur votre confort. Notre meilleure récompense est de lire les messages d’heureux parents du monde entier.

Nous parlons couramment 8 langues
(français, anglais, allemand, italien, tchèque, roumain, hongrois, polonais)
Nous vous accompagnons durant tout le cycle de traitement. Nous réglons avec vous les aspects administratifs nécessaires. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous recommander un hébergement. Nous nous tenons toujours à votre disposition.